> Présentation

Sommaire

On en parle

La trilogie


Hollywood classique
Le temps des géants
> Auteur :

> Date de parution :

novembre 2009

  [agrandir]

Ce volume fait partie d’un triptyque sur l’histoire des formes et des genres du cinéma hollywoodien : Hollywood classique. Le Temps des géants ; Hollywood moderne. Le Temps des voyants (paru en 2011), Hollywood. Le Temps des mutants(paru en 2013). Il met l’accent sur la période allant des origines jusqu’aux environs des années 1960, et propose un parcours varié dans un répertoire populaire immense, à grand spectacle. L’Usine à rêves hollywoodienne est à l’origine de codes et de genres précis (le péplum, le musical, le film historique et romantique comme Autant en emporte le vent…), d’esthétiques sans cesse enrichies, d’échanges artistiques (théâtre, opéra, musique, cinéma, animation, télévision, etc.), mais aussi d’icônes (King Kong, Marilyn Monroe…), d’inventions (le technicolor), de créations originales et d’œuvres d’auteurs à part entière (John Ford, Alfred Hitchcock, Cecil B. DeMille, King Vidor, Howard Hawks, Orson Welles, Robert Wise, Henry King, George Stevens…). L’ouvrage articule parcours historiques et approches transversales, privilégiant les filiations (échos, écarts), les transferts d’un cinéaste à l’autre, d’un genre à l’autre, les persistances ou infléchissements thématiques, techniques, etc. Il saisit les liens de l’intérieur de la création, en remontant aux sources : il recourt à d’abondants documents visuels – près de trois mille illustrations –, à des propos d’artistes publiés pour la première fois en France. Le livre perpétue la “tradition” de la collection « Raccords » – récompensée à deux reprises par le Prix de la critique de cinéma (catégorie « Meilleur essai » pour 26 secondes : l’Amérique éclaboussée ; catégorie « Meilleur beau livre » pour Splendeur du western) : mettre en dialogue le texte et l’iconographie pour sensibiliser le lecteur aux formes et aux figures en perpétuelle renouvellement. D’indispensables index permettent des lectures moins linéaires du livre, dans lequel on peut se plonger selon son envie, à partir de telle ou telle entrée.

Ouvrage récompensé par le Prix du Syndicat français de cinéma dans la catégorie : "Meilleur livre français de cinéma".

  • 215 x 260 mm
  • cousu-collé
  • 608 pages
  • 3 000 images noir & blanc et couleur
  • 42 €
  • ISBN 978-2-915083-37-8